Thierry Paulmier - homo emoticus

J’ai créé le modèle homo emoticus, fruit de sept ans de recherche sur le rôle des émotions dans les rapports hiérarchiques et les relations interpersonnelles. 

 

Aujourd’hui j’interviens en tant qu’enseignant-formateur à l’ENA, l’Ecole de Guerre et l’EDHEC.

 

J’accompagne également les organisations pour qu'elles se saisissent du potentiel de l’intelligence émotionnelle. Je travaille en mission au Secrétariat général du gouvernement, mais aussi dans de grandes entreprises et des start-up.  

 

J'ai donc mis à l'épreuve mon modèle. Il a pour avantage d'être global et de s’appliquer à de nombreuses sphères professionnelles.  Mon livre est un outil indispensable pour les managers. À leur tour, ils pourront appliquer homo emoticus au sein de leurs équipes.

Apprenez à émouvoir votre raison et à raisonner vos émotions avec Thierry Paulmier.

Connaissez-vous le modèle homo emoticus, selon lequel l’homme prend des décisions rationnelles ?

 

Appliquée à l’entreprise, cette vision suppose que la perspective d’une récompense est l’unique motivation des travailleurs et ne suffit pas à déchiffrer l’immense diversité de leurs comportements.

 

Le modèle homo emoticus de Thierry Paulmier invite les managers à tenir compte de la dimension relationnelle du travail. Il repose sur quatre émotions universelles et offre un cadre de compréhension et d’action pour chaque situation : management de projet, d’équipe ou de crise, communication interpersonnelle, négociation... Riche en anecdotes, en études scientifiques et en évocations littéraires et philosophiques, cet ouvrage explore la psychologie des émotions et donne tous les repères pour voir en chacun un artisan et un volontaire.

Actionnez les bons leviers émotionnels
et révolutionnez le quotidien de vos équipes ! 

Homo Emoticus, Thierry Paulmier, éditions Diateino

Thierry Paulmier - homo emoticus
 

© Dubble Deez

1/1
 

« Ce livre ouvre de nouvelles perspectives pour le management, la conduite des hommes et des femmes, la vie de l’entreprise. Sans doute devrait-il être enseigné dans les écoles de management, non pas au titre d’un complément aux hard skills mais comme le programme d’une soft skill susceptible d’humaniser les relations dans l’entreprise. »

Anne Lauvergeon
Ex-présidente du directoire d'Areva

& Co-présidente de la commission innovation du MEDEF

 
Thierry Paulmier - Contact

CONTACT

Merci pour votre envoi !